15Avr

« J’aime beaucoup la prise de risque, j’aime les affaires et j’aime la nouveauté. Donc l’entrepreneuriat correspond bien à mon style de profil. »

 

Joseph Barat, entrepreneur depuis plusieurs années, c’est l’aventure qui le motive quotidiennement à développer son entreprise. Il a très vite compris que l’entrepreneuriat correspondait à son profil car il est à l’opposé du confort et de la routine.

Mais comment Joseph a décidé de se lancer dans la folle aventure de l’entrepreneuriat ?

Comment en est-il arrivé là ? Quels conseils pourrait t’il donner à tous les jeunes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat !

Décryptage by Open Skills Rh.

Pouvez-vous vous présenter et parler de votre parcours en quelques mots ?

« Je m’appelle Joseph Barat, je suis co-fondateur de l’enseigne EAT SALAD.

J’ai fait un baccalauréat professionnel cuisine. Suite à cela, j’ai fait de nombreuses maisons (des restaurants à l’étranger et en France). Autant des restaurants diététiques que des restaurants étoilés. »

Pouvez-vous nous présenter l’enseigne Eat Salad ?

« Le principe c’est de choisir une base, des ingrédients et la sauce de son choix. L’équipier polyvalent qui est derrière le comptoir mélange le tout. C’est à déguster sur place ou à apporter et on peut faire une formule avec un dessert et une boisson qui tournent autour du bien manger. On a aussi des pâtisseries plus gourmandes.  On détient moi et mon frère un réseau de 54 restaurants dont un en Belgique. Notre force c’est le développement. On a depuis le début souhaité faire un réseau en franchise. On développe aujourd’hui Bruxelles, la Belgique et l’Espagne. »

Votre vision de l’entrepreneuriat

« J’aime beaucoup le prise de risques, j’aime les affaires et j’aime la nouveauté. Donc l’entrepreneuriat correspond bien à mon style de profil. Je suis à l’opposé du confort et de la routine. Ce qui me plaît, c’est de rencontrer du monde »

Trouver un associé : comment faire le bon choix selon vous ?

« Le conseil que je peux donner c’est de ne pas choisir par défaut mais bien réfléchir quelles sont les qualités complémentaires aux siennes. Il faut essayer de trouver un associé avec qui on a déjà passé du temps afin de s’assurer de la confiance du profil. »

Quels sont les principaux challenges auxquels vous avez dû faire face ?

« On a dû faire face à des challenges et des problématiques liées à notre évolution : trouver des emplacements par exemple. La partie financière fait partie de toute affaire et ce n’est pas toujours simple d’arriver à convaincre les banques que notre projet va leur faire gagner de l’argent. On a dû faire également face à des challenges sociaux liés à l’embauche et à la débauche.

Enfin, le rapport franchise/franchisé, c’est un challenge de tous les jours car le franchisé qui investit chez nous nous fait confiance et on a pour objectif de lui rendre cette confiance. »

Selon vous, quels sont les clés pour entreprendre lorsque l’on est jeune ?

« Je dirais que la clé c’est d’y aller. Il faut penser à préparer son projet. C’est possible de se planter la première fois mais ce n’est pas grave, on refait. Plus tôt on commence et plus tôt on réussit. Et puis, travailler dur c’est aussi ça la clé. Et ne pas se voiler la face sur le temps et la qualité du travail que l’on investit sur le projet. Il faut travailler dur ! »

Que retenir de notre échange avec Joseph Barat, fondateur de l’enseigne EAT SALAD ?

En quelques points….

  • Il n’y a pas d’âge pour se lancer !
  • Les clés pour réussir dans l’entrepreneuriat c’est oser d’entreprendre, de croire en son projet, de s’entourer des bonnes personnes et de se donner les moyens d’y arriver
  • Une phase de préparation est à ne pas négliger avant de se lancer. Il faut également garder en tête que vous allez forcément être confronté à des challenges mais le plus important c’est de trouver des solutions pour y faire face.

 

La semaine prochaine on se retrouve pour parler de la thématique du burn-out. Nous allons tenter de répondre à la question suivante : « Comment prévenir le burn-out en entreprise ? Pour ce sujet, Marlène Bonhomme viendra témoigner de son expérience et délivra de précieux conseils pour y faire face.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.