04Mar

Vous l’aurez bien compris l’étape de l’entretien peut être décisive dans le processus de recrutement. Par conséquent, vous ne devez pas la négliger.

Le déroulement et les critères d’évaluation des entretiens d’embauche ont beaucoup évolué ces dernières années. Les recruteurs sont à la recherche d’innovation et de moyens pour cerner la personnalité et le potentiel des candidats.

Ainsi, les candidats se retrouvent de plus en plus face à des questions qui sortent de l’ordinaire. Nous parlons également de questions insolites. L’objectif principal de ces questions est de déstabiliser le candidat et de voir comment il peut réagir face à une situation imprévue. Les recruteurs ne manquent pas d’imagination pour trouver des questions surprenantes. Il ne faut pas se laisser surprendre par ce type de questions.

Il faut garder en tête que ce type de questions est imprévisible, Il est donc malheureusement difficile de les anticiper.

Les questions insolites, à quoi cela sert ?

De l’habituel à l’insolite !

Tout d’abord, il faut noter que ces questions sont de plus en plus utilisées en entretien pour tester vos Soft Skills.Le terme « insolite » est un terme utilisé pour désigner une situation qui sortirait de l’ordinaire. Les questions insolites permettent aux recruteurs de déstabiliser les candidats. La réponse finale du candidat n’a pas beaucoup d’importance. Le plus important est la capacité de réflexion et d’imagination du candidat. Il s’agit de voir comment le candidat réagit à l’inattendu. En réalité, les questions insolites permettent aux recruteurs d’en savoir plus sur la personnalité du candidat.

Les recruteurs ont recours à ses questions en entretien pour analyser le non verbal des candidats mais aussi pour faire vivre une expérience inédite car c’est plutôt surprenant.

Enfin, les recruteurs portent une grande importance à l’authenticité et la spontanéité des réponses. Il est donc essentiel d’être soi-même.

3 conseils pour faire face aux questions insolites

  • Ne pas laisser le stress vous envahir lorsque vous êtes confronté à une question. Nous vous conseillons en premier lieu d’essayer de prendre du recul. Comme dit précédemment, vous ne pouvez pas anticiper ces questions, donc détendez-vous. Dans chacune de vos réponses vous devez rester vous-même.

 

  • Pensez à valoriser et à faire ressortir vos Soft Skills quand vous répondez à une question. En vous posant ces questions, les recruteurs cherchent à analyser vos Soft Skills. Il est donc primordial que vous sélectionniez les Soft Skills les plus en adéquation avec la question posée.

 

  • Prenez conscience qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Le plus important est de se focaliser sur le cheminement pour répondre à la question. En effet, les recruteurs ne sont pas dans l’attente d’une réponse spécifique. Ils vont analyser votre raisonnement et votre capacité à répondre à une question farfelue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *