24Jan

Changement d’emploi, lassitude, manque de reconnaissance, manque d’évolution, nouveauté, carrière, pression sociale, comment réaliser sa reconversion professionnelle ?

Que les choses soient claires, il n’y a pas d’âge ni de moment spécifique pour changer d’activité professionnelle.  La vie est très imprévisible, il est normal d’avoir envie un jour de prendre une nouvelle direction, et tout recommencer à « 0 » son projet professionnel. N’ayez pas peur de faire le point sur votre vie professionnelle. Nos attentes changent continuellement ! De manière générale, nous recherchons plus de flexibilité dans notre travail, la possibilité d’évoluer et la quête de sens.

D’après l’Insee « près d’un actif sur dix veut changer de travail. »

En ce qui concerne les raisons, nous retrouvons principalement le salaire, les horaires et l’environnement de travail.

Faîtes le point sur votre vie professionnelle !

Dans un premier lieu, nous allons définir le terme de « reconversion professionnelle ». Faire une reconversion professionnelle c’est prendre la décision de s’orienter vers un métier plus en phase avec ses aspirations.

La première chose avant d’entreprendre quoi que ce soit c’est d’identifier les éléments déclencheurs qui vous poussent à donner un nouveau tournant à votre vie professionnelle. En vous posant les bonnes questions vous allez pouvoir y voir plus claire sur votre situation. Ainsi, vous allez plus facilement comprendre ce que vous souhaitez dans votre vie professionnelle.

Une fois que vous avez compris que changer de métier s’avère la meilleure solution pour vous, vous allez entrer dans le processus de reconversion professionnelle.

Les étapes d’une reconversion professionnelle réussie !

  1. Se poser les bonnes questions: comme évoqué précédemment, la première phase est de faire un tour d’horizon sur votre état d‘esprit en vous questionnant. « Quel est mon métier idéal ? », « Quelles sont mes principales attentes ? »
  2. Faire un bilan de compétences: c’est le moyen le plus efficace et fiable pour connaître notre potentiel, savoir réellement notre valeur et ce qu’on peut apporter à une entreprise. Le bilan de compétences consiste à évaluer les acquis professionnels, les motivations et les aspirations via des tests réalisés soit en ligne ou par des professionnels de la fonction RH.
  3. Renseignez-vous, faîtes de la veille : faîtes des recherches sur les secteurs qui recrutent le plus et sur les formations attendues en fonction du métier souhaité.
  4. Construire son projet : pour cela, il est intéressant de réaliser un bilan personnel qui va vous permettre de mieux vous connaître et de prendre confiance en vous. Voici quelques questions intéressantes pour construire un projet professionnel en adéquation avec vos envies « A quoi ressemblerait mon emploi idéal ? », « Travailler en entreprise ou être à son compte ? Si entreprise : grand groupe, PME ou TPE ? », « Quel secteur d’activités ? », « Travailler dans un bureau ou à l’extérieur ? », « Secteur public ou privé ?

Vous êtes un profil atypique que les entreprises s’arrachent !

Les profils atypiques sont les personnes qui ont un parcours scolaire et professionnel qui sortent de l’ordinaire. Ces profils sont très souvent très déterminés et motivés à y arriver. Ils plaisent souvent aux employeurs car le fait de changer de direction « du jour au lendemain » montre une certaine maturité et beaucoup de courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *